COVID-19 : plan de soutien pour les entreprises

  • Posted 15 Mar 2020
COVID-19 : plan de soutien pour les entreprises

Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, a animé une conférence de presse le vendredi 13 mars. Il a annoncé un plan de soutien pour les entreprises en raison du coronavirus. Ce plan de soutien vise à venir en aide aux opérateurs dans les diverses filières, incluant les PME, en vue de minimiser l'impact économique adverse du COVID-19 et, en conséquence, insuffler plus de résilience à la croissance économique.

Le plan va mobiliser un montant global de Rs 9 milliards, soit Rs 1 milliard provenant du Consolidated Fund et les Rs 8 milliards restant provenant des institutions publiques.

Le plan de soutien intervient à deux niveaux : Niveau macroéconomique et générique et Niveau sectoriel.

Niveau macroéconomique et générique

Les soutiens financiers

(i) Le taux directeur (Repo Rate) : La Banque de Maurice a annoncé la réduction du taux directeur (Repo Rate) par 0,5 point de pourcentage, soit de 3,35% à 2,85%, suivant la réunion du Monetary Policy Committee le 10 mars 2020.

(ii) Le Bank of Mauritius Special Relief Programme : La Banque centrale met en place un Special Relief Programme de Rs 5 milliards qui sera déployé à travers les banques commerciales pour la période avril à juillet 2020. Ce programme comprend des prêts à un taux d'intérêt de 2,5% et à maturité de deux ans, incluant un moratoire de six mois sur le capital et les intérêts. Ces prêts serviront à subvenir aux besoins de trésorerie et de fonds de roulement des opérateurs touchés par les effets économiques du COVID-19 dans les divers secteurs d'activité, incluant les PME.

(iii) Moratoire sur le remboursement des prêts existants : Les banques proposeront un moratoire de six mois sur le capital et les intérêts concernant les prêts existants des entreprises affectées par COVID-19.

(iv) Allègement des directives bancaires (Banking Guidelines) : La Banque de Maurice mettra en veilleuse les directives relevant du Credit Impairment Measurement and Income Recognition qui sont effectives depuis janvier 2020. Cette mesure d'allègement permettra aux banques de prêter aux entreprises qui font face à des difficultés de trésorerie et de fonds de roulement.

(v) La Bank of Mauritius 2020 Savings Bond : La Banque de Maurice lance le 2020 Savings Bond à l'intention des particuliers et des organisations non gouvernementales. Ces obligations (Saving Bond) sont assorties d'un taux d'intérêt annuel de 2,5% payable chaque six mois. Le Saving Bonds ont une maturité de deux ans et seront émises jusqu'à ce que le montant de Rs 5 milliards soit entièrement souscrit.

(vi) La SIC Equity Participation Scheme : La State Investment Corporation (SIC) met en place un Equity Participation Scheme pour aider les entreprises à surmonter leurs difficultés financières dans le sillage du COVID-19. Un montant de Rs 2,3 milliards sera mobilisé par la SIC par le biais d'émission d'actions privilégiées rachetables (redeemable preferential shares). De plus, la SIC effectuera une levée de fonds de Rs 400 millions pour financer les mesures de soutien de l'Investment Support Programme.

(vii) Des mesures d'accompagnement sous le Investment Support Programme (ISP) et le SME Equity Fund :

(a) Le Enterprise Modernisation Scheme (EMS)

Le taux d'intérêts sous le EMS passe de 3,5% à 2,5%.

(b) Le SME Factoring Scheme

Le taux d'intérêt sous le SME Factoring Scheme passe de 3,9% à 2,5%.

(c) Garantie d'entreprise

Le ISP va émettre des garanties d'entreprise (corporate guarantee) aux banques afin que celles-ci puissent continuer à prêter aux entreprises affectées par COVID-19.

(d) Equity Financing

Le SME Equity Fund rabaissera son taux de rendement minimal requis de 6% à 3%.

(viii) DBM Revolving Credit Fund : La DBM met en place une facilité de crédit rotatif de Rs 200 millions pour soulager les problèmes de trésorerie des entreprises dont les chiffres d'affaires ne dépassent pas Rs 10 millions. Cette facilité est disponible jusqu'au 31 décembre 2020. Les avances, dans le cadre de cette facilité, seront exonérées d'intérêt si les remboursements sont effectués dans un délai de neuf mois.

(ix) Double déduction fiscale sur l'investissement

Les entreprises affectées par le COVID-19 auront droit à une double déduction fiscale sur leurs investissements consentis dans les équipements (plant and machinery) pour la période du 1 mars au 30 juin 2020.

La main d'oeuvre

Tous les permis de travail des travailleurs étrangers qui arrivent à terme cette année seront automatiquement étendus jusqu'au 31 décembre 2021.

Dans un souci de minimiser le contact humain, le gouvernement apportera tout son soutien au Work at Home Scheme qui fut annoncé dans le discours du Budget 2018-2019.

Un e-Government Digital Bureau sera mis sur pied pour accélérer le déploiement en ligne des services publics.

Le secteur des PME

En sus des mesures annoncées, il y a toute une série de nouveaux plans qui sont proposés par SME Mauritius, notamment :

Le Internal Capability Development Scheme

Le Technology and Innovation Scheme

Le SME Marketing Support Scheme

Le Inclusiveness and Integration Scheme

Le SME Utility Connection Assistance Scheme

Niveau sectoriel

Le secteur du tourisme

(i) Suspension du Passenger Fee sur les billets d'avion jusqu'au 30 juin 2020 pour les touristes venant de la Réunion, de l'Inde, de l'Australie et de l'Afrique du Sud.

(ii) La boutique du Mauritius Duty Free Paradise à l'aéroport va proposer une remise de 15% sur tous les achats par les touristes jusqu'au 30 juin 2020. Le Customs Tariff Act and Excise Duty Act sera amendé pour permettre l'achat de trois litres de spiritueux au lieu de deux.

(iii) Le Environment Protection Fee de 0,85% qui frappe le chiffre d'affaires des hôtels, des pensions de famille et des résidences touristes sera suspendu jusqu'au 31 juillet 2020.

(iv) Le Training Levy payable par les opérateurs du secteur du tourisme sera réduit de 1% à 0,5% pour la période du 1 avril au 30 juin 2020.

(v) Air Mauritius va poursuivre sa stratégie de tarifs promotionnels pour attirer les touristes de la Réunion, du Royaume Uni, de l'Afrique du Sud et de l'Australie. Ces remises sur les tarifs vont jusqu'au 50% pour les touristes réunionnais et 40% pour les touristes des autres pays. Les tarifs promotionnels seront en vigueur jusqu'au 30 juin 2020.

(vi) Les hôtels proposeront des remises de 15% à 35% destinées aux touristes de l'Australie, de la Réunion et de l'Afrique du Sud.

Le secteur manufacturier et commercial

(i) Suspension des Port Charges imposées par la Mauritius Ports Authority et la Cargo Handling Corporation Ltd pour toutes les exportations jusqu'au 30 juin 2020.

(ii) Extension du Freight Rebate Scheme sur les exportations vers l'Afrique du Sud et Tamatave jusqu'au 31 décembre 2020.

(iii) Extension du Speed to Market Scheme Scheme pour les exportations vers l'Afrique du Sud, le Japon, l'Australie, le Canada et le Moyen-Orient jusqu'au 31 décembre 2020.

Agro-industrie

L'Agricultural Marketing Board a pris des mesures de précaution en vue d'augmenter de manière conséquente les stocks stratégiques de pommes de terre, d'oignons et d'ail :

(a) Le stock de pommes de terre passe de 1 100 tonnes à 3 300 tonnes, soit l'équivalent de sept à huit semaines de consommation.

(b) Le stock d'oignon passe de 750 tonnes à 1 500 tonnes, soit l'équivalent de cinq semaines de consommation.

(c) Le stock d'ail passe de 196 tonnes à 490 tonnes, soit l'équivalent de dix semaines de consommation.

En vue de donner une impulsion à la production vivrière, les propriétés sucrières seront encouragées à mettre à la disposition des petits planteurs des terres supplémentaires pour la culture de pommes de terre, d'oignon et d'autres légumes.

L'AMB mettra, par le biais du Seed Purchase Scheme, des semences de pommes de terre, d'aile, d'haricot et d'oignon à longue durée. L'AMB achètera les produits tels la pomme de terre, l'ail et l'oignon à des prix garantis sur une base à long terme.

Une somme de Rs 100 millions est affectée pour encourager la production vivrière locale.

Le secteur de la santé

Un montant de Rs 208 millions est mis à la disposition du ministère de la Santé et du Bien-être pour l'achat de nouveaux accessoires et équipements. Un montant de Rs 108 millions a déjà été décaissé.

Financer le Plan de soutien

La mise en oeuvre du Plan de soutien devrait mobiliser des resources financières de Rs 9 milliards, dont Rs 1 milliard provenant du Consolidated Fund et les Rs 8 milliards restant provenant des institutions publiques, principalement la Banque de Maurice et la State Investment Corporation.

Mise en oeuvre et contrôle du Plan de soutien

Un Implementation and Monitoring Committee est constitué sous la présidence du Secrétaire financier et comprendra des représentants à la fois du secteur public et du secteur privé.

  • Source: inside.news
  • more >>