Maurice et Madagascar consolident leurs relations par le biais d’une Commission mixte

  • Posted 16 May 2018
Maurice et Madagascar consolident leurs relations par le biais d’une Commission mixte

Maurice et Madagascar s'engagent dans une nouvelle voie de coopération bilatérale avec la tenue de la première session de la Commission mixte entre les deux pays. La réunion des Hauts officiels a eu lieu ce lundi 14 mai au Garden Tower à Port Louis en prélude de la réunion ministérielle de la Commission mixte prévue pour le jeudi 17 mai. Celle-ci sera co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo et son homologue malgache, Henry Rabary-Njaka.

La tenue de la Commission mixte s'inscrit dans la stratégie de rapprochement avec la région et l'Afrique continentale, insufflée par le Chef de la diplomatie, Vishnu Lutchmeenaraidoo. Dans cette optique, des commissions mixtes ont été mises en place récemment avec des pays partenaires ciblés, dont le Kenya, le Ghana et les Comores pour mieux agencer et structurer la coopération bilatérale dans divers domaines d'intérêt commun et selon un agenda de travail préétabli.

Quatre accords de coopération seront signés à l'issue des travaux de cette première session de la Commission mixte Maurice-Madagascar : un Accord commercial ; un Mémorandum d'entente sur la coopération industrielle ; un Mémorandum sur la coopération administrative mutuelle en matière douanière ; et un Protocole d'accord culturel.

La Commission mixte abordera plusieurs secteurs de coopération, dont l'agriculture, le tourisme, les services aériens, le textile-habillement, la connectivité, l'entraide judiciaire, l'énergie, et l'enseignement supérieur.

La tenue de la Commission mixte est l'aboutissement d'un travail de longue haleine en vue de doter la coopération Maurice-Madagascar d'une structure pérenne, a indiqué la Secrétaire aux Affaires étrangères, Usha Canabady, à l'ouverture de la réunion des Hauts officiels.

«Notre destin commun dans cette partie du monde nous impose un objectif bien défini au sein de cette Commission mixte. Il s'agit de nous offrir une structure pérenne dans laquelle nos deux pays contribueront pleinement afin de donner un essor à notre collaboration dans un grand nombre de secteurs, non seulement traditionnels mais  aussi nouveaux», souligne-t-elle.

Le Chef de la délégation de Madagascar, Eric Ratsimbazafy, Secrétaire général au ministère malgache des Affaires étrangères, a lui, rappelé le contexte historique de la tenue de cette Commission mixte, soit à un moment  où les deux pays voisins marquent les 50 années de leurs relations diplomatiques. La Commission mixte ouvre la voie vers un nouvel essor à la coopération bilatérale, fait-il ressortir.

  • Source: inside.news
  • more >>