Le Premier ministre annonce une restriction temporaire pour les passagers venant de Chine

  • Posted 03 Feb 2020
Le Premier ministre annonce une restriction temporaire pour les passagers venant de Chine

Le Premier ministre Pravind Jugnauth a tenu un point de presse ce dimanche 2 février  afin de faire le point sur la situation entourant le coronavirus. Il a fait ressortir que le gouvernement suit de près la situation et applique à la lettre les recommandations de l'OMS Maurice. 

Pravind Jugnauth a souligné que Wuhan était considéré auparavant comme une 'High Risk Zone', mais que désormais toute la Chine est un 'Very High Risk Zone' d'après l'OMS.

Afin d'éviter toute contamination à Maurice, une décision a été prise pour une restriction temporaire des passagers venant  de Chine. 

« Nou finn pran enn décision pou enn restriction temporaire pou tou passagers ki sorti la Chine ou ki fine visite la Chine ça 14 derniers jours. Bann citoyen mauricien ki la bas, zot dès ki zot rentre Maurice zot pou bizin soumet zot avec autorité sanitaire. Zot pou dans quarantaine selon ban norme mis en place par ministère la Santé », a fait ressortir le chef du gouvernement.

Pravind Jugnauth a également déclaré qu'il y a une restriction totale sur les animaux vivants venant de Chine, y compris les animaux de compagnie. 

Par ailleurs, 12 Mauriciens qui étaient à Wuhan et qui avaient souhaité rentrer à Maurice transitent actuellement par la France, où ils seront mis en quarantaine, avant de pouvoir regagner Maurice. 

Pravind Jugnauth a lancé un appel aux Mauriciens qui sont encore en Chine de prendre contact avec l'ambassade de Maurice à Beijing. « Bans mauriciens ki la bas kapave prend contact ambassade dan Beijing afin ki nou kapave fer arrangement necesssaire, » avance-t-il.

Le Premier ministre demande aussi aux Mauriciens de ne pas entreprendre de voyage en Chine, d'autant plus qu'à leur retour ils seront automatiquement mis en quarantaine.

Il a d'autre part souligné que cette situation liée au Coronavirus aura un impact sur l'économie mondiale et que  notre économie n'y échappera malheureusement pas


  • Source: inside.news