Business Mauritius : de nombreux chantiers en cours

  • Posted 25 Sep 2018
Business Mauritius : de nombreux chantiers en cours

L'Assemblée Générale Annuelle de Business Mauritius (BM) a eu lieu ce lundi 24 septembre. L'événement fut l'occasion pour Cédric de Spéville, président de Business Mauritius, et Kevin Ramkaloan, CEO, de revenir sur le travail abattu ces douze derniers mois et sur les plans pour cette nouvelle année. 

Lors de son intervention, Cédric de Spéville est revenu sur quatre des plus grandes préoccupations de Business Mauritius durant l'année écoulée, dont la première est de pousser pour la bonne gouvernance et le bon fonctionnement des institutions. 

La deuxième préoccupation a été de se pencher sur le financement des partis politiques. « Nous devons continuer ensemble de pousser pour qu'une loi claire et simple soit passée. Nous avons au sein de BM un 'working group' qui se penche sur la question et qui a eu l'occasion de faire ses recommandations officieuses sur le sujet », a expliqué Cedric de Speville lors de l'assemblée. 

Le troisième sujet évoqué fut la nécessité pour BM de mettre en place des instances et autres modes opératoires afin de construire des ponts plus solides entre les PMEs et les grands groupes. 

La quatrième considération de BM pendant l'année a été la mise en opération des 3 commissions de BM, soit la commission "National Economic Growth", la commission "Social Capital" et la commission "Sustainability and Inclusive Growth". 

De son côté, Kevin Ramkaloan a fait un survol du travail conséquent réalisé par les trois commissions de BM. En effet, lors de cette dernière année, les 3 commissions se sont structurées, grâce à l'apport de nombreux volontaires du secteur des affaires, et se sont penchées chacune sur des sujets ayant un impact important sur la communauté des affaires dans son ensemble. 

De nombreuses initiatives sont en cours. Ainsi, un « National Business Roadmap », soit un plan stratégique à plusieurs niveaux, est en cours d'élaboration, grâce à l'apport de plusieurs membres de BM, afin d'identifier les besoins clés pour la croissance, que ce soit dans les secteurs traditionnels ou émergents. 

Un autre projet est la création d'un projet pilote avec certains membres volontaires pour tester une initiative dans le cadre de l'économie circulaire. En temps voulu, le champ d'activités de ce projet pilote sera agrandi, et cela va créer un point de départ pour le développement d'un écosystème durable dans ce domaine. De même, la commission « Social Capital » se propose de mettre en place un « Code of Human Capital practices » pour les membres de BM. 

Étant donné les nombreux chantiers en cours et à venir, BM est d'ailleurs en cours de restructuration afin de pouvoir concrétiser les premières recommandations déjà faites par les commissions, a précisé le CEO. Ceci, dans le but de permettre à l'association de mieux faire face aux challenges actuels et futurs relatifs au développement du pays, et surtout de le faire de manière encore plus systématique et organisée. 

more >>