Lutchmeenaraidoo : "Maurice a l’ambition de jouer un rôle phare dans la région et participer pleinement au processus de Digital Africa" 

  • Posted 10 Dec 2018
Lutchmeenaraidoo : "Maurice a l’ambition de jouer un rôle phare dans la région et participer pleinement au processus de Digital Africa" 

Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, s'est appesanti sur le potentiel de Maurice à jouer un rôle prépondérant dans le processus de numérisation en Afrique. "Nous avons l'ambition de jouer un rôle phare dans la région et, de ce fait, participer pleinement au processus de Digital Africa", a-t-il déclaré. C'était la semaine dernière,  lors du lancement d'un séminaire sur le thème 'Cyber Resilience for Development ' en présence du ministre de la Technologie, de la Communication et de l'Innovation, M. Yogida Sawmynaden. 

Le projet 'Cyber Resilience for Development' est financé et mis en place par l'Union européenne (UE) et a pour objectif de permettre aux pays participant de rehausser le niveau de sécurité et de résilience de leurs réseaux informatiques. Maurice bénéficie de cet accompagnement compte tenu de sa capacité à absorber les nouvelles technologies et son ambition à s'ouvrir sur le continent africain. 

La sécurité de la connectivité numérique est devenue un enjeu de développement de taille pour les pays comme Maurice qui ont misé sur le potentiel de l'économie numérique. 

 « Nous avons toujours été à l'avant-plan du développement. Aujourd'hui encore, nous ne pouvons nous permettre de ne pas participer à la mouvance de la numérisation. C'est la raison pour laquelle nous nous engageons avec notre partenaire l'Union européenne » a soutenu le ministre.

Le pays se trouve à la croisée des chemins. En 2015, le gouvernement a mis en place une nouvelle architecture de l'économie pour sortir du 'mid-income trap'. Cette nouvelle architecture repose sur trois grands piliers à savoir l'économie bleue, le Maritime Hub et l'ouverture vers l'Afrique. 

L'économie numérique est extrêmement pertinente à cette nouvelle vision. L'Afrique offre de grandes opportunités en matière de développement de l'informatique. Il y a des investissements colossaux dans le Digital Africa, et Maurice se doit de bien se positionner à cet effet, a expliqué le chef de la diplomatie. 

Le ministre a évoqué le partenariat avec l'Estonie pour porter la numérisation de l'économie vers un nouveau palier à Maurice. Il a rappelé l'accord de coopération signé les Premiers ministres de Maurice et de l'Estonie en novembre 2017 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, et qui offre un cadre par excellence pour engager le transfert de technologie et de savoir-faire. 

Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo préconise l'avènement de la signature digitale qui viendra transformer les services et les transactions en ligne. Maurice se penche sur une technologie développée en Estonie, leader mondial de l'économie numérique. 

Le ministre de la Technologie, de la Communication et de l'Innovation, M. Yogida Sawmynaden, a pour sa part, fait état des mesures adoptées par son ministère pour assurer la cyber-sécurité et la cyber-résilience. Il a aussi souligné les dispositions prises par le gouvernement pour protéger la population contre les personnes et groupes malintentionnés. 

Le ministre a annoncé la mise en place à Maurice d'un centre d'excellence par l'International Telecommunications Union. Ce développement illustre la reconnaissance des institutions internationales du niveau élevé de connectivité numérique à Maurice. 

La mission 'Cyber Resilience for Development ' à Maurice est dirigée par M. Raul Rikk, un expert estonien.